Nok, Nok, Nokking on Heavens’ door

Microsoft réussit un coup de maître, grâce à son cheval de Troyes:

Nokia ayant raté le tournant du smartphone imposé par Apple et son iPhone, Microsoft parvient à envoyer un directeur Stephen Elop à Nokia qui l’embauche comme CEO. Elop ensuite annonce pouvoir relancer Nokia (la sauver?) en signant un contrat d’exclusivité avec Microsoft. Nokia produira dorénavant ses smartphones avec l’OS mobile de Microsoft Windows Phone (7.5 puis 8). Lequel OS peine par ailleurs à décoller sur le marché, car Microsoft aussi a raté l’ère du mobile sur le plan des tablettes et des smartphones. Cette combinaison MS + Nokia devrait sauver les deux nouveaux concubins.

Mais il s’avère que ni la stratégie de l’un ni celle de l’autre ne se montrent payantes et aussi bien Nokia que Windows Phone peinent à décoller. Du coup l’action Nokia qui s’est effondrée ne remonte pas. C’est ici que la tactique du cheval de Troyes se révèle: Microsoft peut faire la bonne affaire en rachetant Nokia mobile phones agonisante à bon prix et récupérant du même coup Stephen Elop qui se positionne pour remplacer Ballmer, essoufflé lui aussi par ses échecs successifs et son manque de vista (hi hi).

On verra à l’autopsie si c’était la bonne chose à faire pour Microsoft et son Windows phone. Comme disait un blogueur connu, l’addition de deux perdants ne donne pas un gagnant!

Smirnof-Nokia-Microsoft

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.