Shortlink

Crise économique?

Petit cours d’économie

Ça se passe dans un village qui vit du tourisme, mais à cause de  la  crise il n’y a plus de touristes.
Tout le monde emprunte à tout le monde pour survivre.

Plusieurs mois  passent …

Arrive enfin un touriste qui prend une chambre. Il la paie avec un billet de 100EUR.Le touriste n’est pas plutôt monté à sa chambre que l’hôtelier court  porter le billet chez le boucher, à qui il doit justement cent  euros.Le boucher va aussitôt porter le même billet au paysan qui l’approvisionne en viande.

Le paysan, à son tour, se dépêche d’aller payer sa dette à la  prostituée à  laquelle il doit quelques passes.

La prostituée se rend à l’hôtel pour rembourser l’hôtelier qu’elle ne payait plus quand elle prenait une chambre à l’heure.Comme elle dépose le billet de 100€ sur le comptoir, le  touriste  qui  redescend dit à l’hôtelier que la chambre ne lui convient pas. Il  ramasse son billet et disparait.Rien n’a été dépensé, ni gagné, ni perdu.
N’empêche que plus personne dans le village n’a de dettes.

Shortlink

Parla italiano?

C’est bien connu, les Italiens parlent avec les mains. Mais connaissez-vous les gestes que les Italiens utilisent quotidiennement pour s’exprimer (et leur signification)?

Parfait!
Perfetto!
Mais qu’est-ce que tu racontes?
Ma che cazzo dici?
Rien
Niente
Je m’en fous!
Non me ne frega niente!
Ceux qui s’entendent…
Quelli che sono insieme…
J’y suis pour rien!
Non c’entro niente!
Il (elle) parle trop!
Parla troppo!
Il est temps de fiche le camp!
Scappiamo!
Doucement.
Piano, piano.
Pas de problème, je m’en occupe!
Non ti preoccupare, ci penso io!
Mais pourquoi t’as fait ça?Ma perchè l’hai fatto? La peur…La paura…

Source © photographs by GIANNI CIPRIANO for THE NEW YORK TIMES.